BFMTV

Baroin prend ses distances avec Les Républicains

François Baroin

François Baroin - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Avant l'élection du nouveau président des Républicains, François Baroin prend ses distances avec la direction du parti et affiche sa neutralité face à Laurent Wauquiez.

Est-ce un signal supplémentaire de la fragilité des Républicains? Alors que le parti doit désigner un nouveau président en décembre -poste qui ne devrait pas échapper au droitier Laurent Wauquiez- le président de l'Association des maires de France (AMF) François Baroin marque une nette prise de distance par rapport à sa formation politique.

Dans un entretien au JDD, celui avec qui François Fillon formait un "ticket" explique son désamour de LR, qu'il semble prêt à abandonner au président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il adresse également un message clair aux militants et élus de droite: il ne se rangera pas derrière Laurent Wauquiez.

"Je ne parraine personne"

"J'ai mené tous les combats de la droite depuis vingt-cinq ans. Aujourd'hui, je n'aspire à aucune responsabilité partisane et je ne veux plus participer à ces débats internes. Je ne parraine personne. Et je n'aurai aucune position publique pour l'un ou l'autre. C'est aux militants de décider."

Comme Valérie Pécresse ou Xavier Bertrand, le sénateur-maire de Troyes se consacre à ses mandats, tente de rester au-dessus de la mêlée, et observe donc à distance la prise de pouvoir de Laurent Wauquiez, qui pourrait bien se diriger vers une victoire à la Pyrrhus.

Louis Nadau