BFMTV

Après son succès en Corrèze, Hollande met le cap sur la primaire

Assuré d'être réélu à la présidence du Conseil général de Corrèze, François Hollande a annoncé dimanche soir qu'il annoncerait dans les jours à venir sa décision de se présenter à la primaire socialiste pour la présidentielle de 2012. /Photo prise le 10 f

Assuré d'être réélu à la présidence du Conseil général de Corrèze, François Hollande a annoncé dimanche soir qu'il annoncerait dans les jours à venir sa décision de se présenter à la primaire socialiste pour la présidentielle de 2012. /Photo prise le 10 f - -

PARIS (Reuters) - François Hollande, assuré d'être réélu à la tête de la Corrèze, a déclaré dimanche soir qu'il annoncerait dans les jours à venir...

PARIS (Reuters) - François Hollande, assuré d'être réélu à la tête de la Corrèze, a déclaré dimanche soir qu'il annoncerait dans les jours à venir sa décision de se présenter à la primaire présidentielle socialiste.

"Cette décision de me présenter aux primaires va venir, je vais la prendre sans me précipiter mais sans tergiverser", a déclaré l'ancien premier secrétaire du PS sur France 2 au soir du deuxième tour des élections cantonales.

"J'avais dit que l'enjeu corrézien devait être le premier et qu'il n'était pas possible pour moi de prétendre à me présenter à la plus haute responsabilité de la France si je n'avais pas au préalable la confiance de mes concitoyens de Corrèze", a-t-il ajouté.

Pour la prochaine présidentielle, "il y a un projet qui sera celui du Parti socialiste. J'y travaille et (le premier secrétaire) Martine Aubry a dit que c'était aujourd'hui notre priorité".

"Mais à un moment, il y a des choix de personnalités, des orientations parfois différentes, des parcours, des itinéraires, des expériences, des capacités à rassembler", a-t-il expliqué, en réponse à une question sur ce qui le différenciait de Dominique Strauss-Kahn, "présidentiable" préféré des Français selon les sondages.

"Quel président et quel projet, c'est à ces deux questions que je vais m'attacher à trouver des réponses", a dit François Hollande.

Laure Bretton, édité par Sophie Louet