BFMTV

Accident à Millas: la ministre des Transports appelle à ne "pas commenter la position des barrières"

La ministre des Transports Elisabeth Borne.

La ministre des Transports Elisabeth Borne. - Martin Bureau - AFP

Elisabeth Borne a lancé un appel à la prudence après l'accident entre un car scolaire et un train à Millas. L'enquête devra notamment déterminer quelle était la position des barrières du passage à niveau.

On ignore encore pour quelle raison un bus scolaire et un train TER sont entrés en collision jeudi dans les Pyrénées-Orientales, provoquant la mort d'au moins 4 collégiens et en blessant 20 autres, dont dix qui sont toujours dans un état grave. Mais une question revient en boucle: dans quelle position se trouvaient les barrières du passage à niveau au moment de l'accident?

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du drame et ce point en particulier, mais en attendant les premières constatations, la ministre des Transports a lancé ce vendredi un appel à la prudence. 

"Ne commentons pas la position des barrières, la conductrice du bus est elle-même blessée donc elle n’a pas pu encore être interrogée. C’est le temps maintenant de l’enquête judiciaire et de l’enquête administrative", a déclaré Elisabeth Borne sur Europe 1, alors que des informations contradictoires circulent.

En parallèle de l'enquête judiciaire, une enquête administrative est aussi en cours. Des investigations ont également été lancées en interne à la SNCF. 

"On doit la vérité aux familles, ce sera l’objet de l’enquête judiciaire de déterminer les responsabilités et on doit aussi aux familles de tirer toutes les leçons, ce sera l’objet de l’enquête administrative, les enquêteurs sont sur place aussi pour comprendre ce qui s’est passé", a détaillé Elisabeth Borne. 

Charlie Vandekerkhove