BFMTV

Villiers-le-Bel: la justice va enquêter pour blessures involontaires

-

- - -

Une information judiciaire a été ouverte lundi, notamment pour «blessures involontaires», après la collision de Villiers-le-Bel (Val d'Oise), dans laquelle deux jeunes en scooter ont été blessés samedi dans un choc avec une voiture de police.

Des policiers dans le viseur de la justice. «Le parquet de Pontoise a ouvert une information judiciaire contre X pour des faits de blessures involontaires ayant entraîné une incapacité supérieure à 3 mois et une incapacité inférieure à 3 mois, pour mise en danger d'autrui et pour défaut de maîtrise», précise un communiqué publié lundi.
En clair, la justice va enquêter sur les causes et les circonstances de la violente collision entre un scooter et un véhicule de police, samedi dernier à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise). Le choc entre le deux-roues et la voiture de patrouille s'est produit à 16h25. Un peu plus tôt samedi après-midi, les 4 policiers de la BAC (brigade anti-criminalité) qui occupaient le véhicule avaient repéré deux jeunes sans casque sur un scooter. A la vue de la patrouille, ceux-ci auraient fait «demi-tour sur le trottoir», selon le commissaire Eric Heip. Le scooter aurait ensuite surgi «entre deux voitures» pour venir «heurter le véhicule de la BAC à l'avant-gauche». Selon le préfet Pierre-Henry Maccioni, il ne s'agissait pas «d'une course-poursuite».

Le maire de Villiers-le-Bel applaudit la décision du parquet

Le passager du scooter, légèrement blessé dans la collision, a livré une tout autre version. Selon ses dires, lui et son ami stationnaient sur le trottoir: «Après, on devait sortir dans le parking, on quittait le trottoir, ils nous ont rentré dedans», a-t-il affirmé, ajoutant que les policiers «n'avaient pas de sirène».
Le conducteur du scooter, un rappeur de 20 ans prénommé Rodrigue et plus connu sous le pseudonyme Akerone, a été grièvement blessé. Hospitalisé à Paris, il se trouve toujours «dans un état stationnaire», selon une source proche de l'enquête. La perspective d'une information judiciaire contre X avait été saluée dès samedi par le maire PS de Villiers-le-Bel, Didier Vaillant: «Cette procédure permettra d'établir en toute transparence la réalité des faits», avait-il estimé.

Le passager du scooter en garde à vue pour vol

Parallèlement à cette enquête sur les causes du choc entre le scooter et la voiture de police, le passager du scooter, brièvement hospitalisé pour de légères blessures, a été placé en garde à vue pour «vol aggravé». Agé de 18 ans, il a été identifié comme l'auteur d'un vol à l'arraché commis vendredi à Villiers-le-Bel, soit la veille de la collision.
De source proche du dossier, le jeune homme était déjà connu des services de police pour des affaires de vol et de cambriolage, et était sorti de prison «il y a une semaine». Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, s'est rendu dimanche au commissariat de Villiers-le-Bel pour apporter son soutien aux forces de l'ordre.