BFMTV

Villeurbanne: un témoin raconte la neutralisation de l'assaillant

Plusieurs passants et agents des transports en commun lyonnais sont parvenus à neutraliser l'assaillant qui a fait un mort et huit blessés samedi.

Au lendemain de l'attaque au couteau qui a fait un mort et huit blessés à Villeurbanne, en périphérie lyonnaise, les motivations de cet Afghan de 33 ans, un demandeur d'asile inconnu des services de police, restent floues

En revanche, la chronologie des faits prend peu à peu forme. Interrogé par BFMTV, un témoin de la scène relate les premières secondes de l'attaque. 

"J’ai vu une personne avec un couteau qui a couru après un individu, il a mis un coup de couteau à une autre personne, elle est tombée au sol et il a continué à lui mettre des coups. Là, tout le monde est parti en panique."

Un autre homme présent sur les lieux de l'agression livre lui aussi sa version des faits. "J’ai vu du monde courir, la foule qui courait de partout. J’ai vu un premier homme avec le dos tranché et plein de sang qui coulait, j’ai vu une femme âgée, avec le visage déchiré", détaille-t-il.

"Pose tes couteaux"

Puis, ce même témoin, en compagnie d'agents des transports en commun lyonnais ont entouré l'assaillant et ont tenté de le neutraliser. 

"On a fait un cercle autour de lui pour ne pas qu’il s’enfuie. L’individu faisait des gestes avec le couteau. On lui a dit 'pose tes couteaux', il n’a pas voulu comprendre. Après il a compris qu’on était plusieurs et qu’il y avait des gens qui voulaient le frapper."

Il a été interpellé par la police et placé en garde à vue quelques minutes plus tard.

Hugo Septier