BFMTV

Une SDF probablement morte de froid à Marseille

Une femme sans domicile fixe a été découverte morte samedi à Marseille dans le hall d'un immeuble où elle s'était réfugiée. L'année dernière, la cité phocéenne avait connu une rare vague de froid et d'épisodes neigeux.

Une femme sans domicile fixe a été découverte morte samedi à Marseille dans le hall d'un immeuble où elle s'était réfugiée. L'année dernière, la cité phocéenne avait connu une rare vague de froid et d'épisodes neigeux. - -

Une femme sans domicile fixe a été découverte morte samedi à Marseille dans le hall d'un immeuble où elle s'était réfugiée. Il s'agit sans doute du premier décès de l'année dû au froid qui touche actuellement la France.

Le froid est probablement à l'origine de la mort d'une femme sans domicile fixe dont le corps a été retrouvé samedi à Marseille, a-t-on appris de source policière.

Le corps sans vie de la femme âgée d'une quarantaine d'années a été découvert dans le hall d'un immeuble du centre de la cité phocéenne, où elle s'était manifestement réfugiée pour y passer la nuit. De même source, on précisait que la victime présentait un "état de santé dégradé" et avait probablement succombé au froid qui sévit actuellement dans le sud de la France.

Dimanche matin, René Giancarli, le directeur du SAMU social de Marseille, exprimait ses inquiétudes quant à la précocité du froid et la survenance de ce qui semble être le premier décès de l'année dû aux conditions météorologiques. Pour lui, le problème vient du fait qu'il n'y a "pas de fenêtre ensoleillée dans la journée permettant de se réchauffer et lorsque le froid nocturne arrive, certaines personnes sont fragilisées". Il souligne que les SDF ne sont pas les seuls en danger, "il y a aussi les personnes habitant dans des appartements non-chauffés".
Il précise également que depuis plusieurs jours, l'association parcourt les rues de la cité phocéenne pour équiper les SDF de vêtements adaptés.