BFMTV

Une enquête ouverte contre Eric Zemmour après ses propos sur l'islam et l'immigration à la Convention de la droite

Éric Zemmour.

Éric Zemmour. - Emmanuel Dunand - AFP

L'enquête ouverte par le parquet de Paris porte sur des propos tenus par le polémiste sur l'immigration et l'islam lors de la Convention de la droite.

Récemment condamné pour provocation à la haine religieuse, Eric Zemmour est à nouveau dans le viseur de la justice. Le parquet de Paris a annoncé ce mardi l'ouverture d'une enquête pour "injures publiques" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence", après ses récents propos sur l'immigration et l'islam, a appris BFMTV. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Dans son discours, prononcé lors de la Convention de la droite, organisée par des proches de Marion Maréchal-Le Pen, Eric Zemmour s'en était pris samedi, entre autres, aux immigrés "colonisateurs" et à "l'islamisation de la rue".

Edouard Philippe avait évoqué des "discours nauséabonds"

"En France, comme dans toute l'Europe, tous nos problèmes sont aggravés par l'immigration, école, logement, chômage, déficits sociaux, ordre public, prisons (...) et tous nos problèmes aggravés par l'immigration sont aggravés par l'islam. C'est la double peine", avait notamment soutenu l'essayiste. "Entre vivre (et vivre) ensemble, il faut choisir", avait-il également affirmé.

Le discours a depuis suscité de vives condamnations. La Société des journalistes (SDJ) du Figaro, l'un des employeurs du polémiste avec RTL et Paris Première, a ainsi interpellé sa direction, dénonçant un "rentier de la polémique". Le Premier ministre Edouard Philippe a de son côté condamné dimanche "les discours nauséabonds" entendus lors de la "convention de la droite", "profondément contraires à l'idée que nous nous faisons de la France et de la République", 

Rym Bey avec Mathieu Dehlinger