BFMTV

Une conductrice de bus en justice pour avoir traité un enfant de « petit con »

Une conductrice de bus devant la justice

Une conductrice de bus devant la justice - -

Nicole Guibon n'en revient pas. Elle va comparaitre le 30 juin prochain pour outrage en public. Il y a 15 jours, elle avait traité un passager de 12 ans qui refusait de s'asseoir de « menteur » et de » petit con ». Les parents avaient porté plainte.

C'était le 28 avril dernier, sur la liaison Fréthun - Blériot, que Nicole assure quoditiennement au volant de son autocar.

Dans les premières rangées de fauteuil, juste derrière elle, il y a de l'agitation. Un gamin de 12 ans refuse de s'asseoir à côté d'un de ses camarades de classe.

« Ce gamin, je le connais », explique Nicole Guibon sur RMC, « il se faisait embêter par les autres à l'arrière du bus, c'est pourquoi je l'avais placé devant. Je le protégeais ».

Mais la conductrice ne sait pas une chose: l'enfant à côté duquel elle l'a placé s'était bagarré avec lui plusieurs semaines auparavant, d'où le refus de l'adolescent d'occuper sa nouvelle place.

Nicole lui demande plusieurs fois de s'asseoir, le ton monte. Elle finit par s'emporter : « tu es un menteur et un petit con » lui lâche-t-elle. Ce qu'elle ne sait pas non plus, c'est que l'intéressé filme la scène avec son téléphone portable.

Une fois rentré chez lui, il montre le film à ses parents qui portent immédiatement plainte à la gendarmerie. La suite, Nicole a du mal à y croire: « on m'a fichée, pris mes empreintes, prise en photo. Et je suis convoquée par la justice pour outrage public ».

Le procureur de la République a en effet décidé d'engager des poursuites. Nicole, qui comparaîtra devant le tribunal le 30 juin, risque probablement un simple rappel à la loi. Son employeur, qui la décrit comme une salariée exemplaire, la soutiendra.

Et la conductrice de conclure: « évidemment je regrette de m'être emportée. Mais moi aussi je vais filmer les enfants dans le bus et je montrerai aux parents comment ils se comportent. On verra comment ça sera accueilli ! ».

bourdinandco