BFMTV

Une Bretonne remporte le titre de Miss Monde des sirènes

Une Bretonne a été sacrée Miss Monde des sirènes 2016.

Une Bretonne a été sacrée Miss Monde des sirènes 2016. - Alexandra M. / Wikimedia Commons - CC

Une Vannetaise de 26 ans a été élue Miss Mermaid International 2016, lors de la finale qui s'est tenue au bord de la mer Rouge, ces quinze derniers jours.

"Je vis un rêve de petite fille". Ingrid Fabulet, 26 ans, a décroché le titre de Miss Mermaid International 2016. Elue Miss Marmaid France le week-end du 4 juin dernier, cette Bretonne originaire de Vannes s'était qualifiée pour la finale du concours international de sirène, qui s'est déroulée du 15 au 29 octobre en Egypte, au bord de la mer Rouge.

Au menu des épreuves: des séances de nage en monopalme (distance sous l'eau en apnée, poses sous l'eau avec un photographe et figures sous l'eau), un défilé en robe de soirée et maillot de bain, puis une épreuve de customisation d'un haut de sirène.

Ingrid Fabulet a découvert cette pratique à l'île Maurice

"J'ai choisi de customiser l'hermine bretonne à la manière du couturier quimpérois Pascal Jaouen. J'espère que ça me portera chance...", avait-elle confié à Ouest France, avant l'épreuve.

Passionnée de natation et de plongée, Ingrid Fabulet, diplômée d'un master éducation et enseignement, a investi dans une monopalme il y a quelques années, en découvrant le mermaiding lorsqu'elle était animatrice dans un centre de vacances à l'île Maurice.

Elle rêve d'ouvrir "une école de sirènes"

"Ça se rapproche de la nage synchronisée. Ça fait travailler le souffle, car on passe son temps sous l'eau, mais aussi le gainage des jambes, des abdos. C'est une pratique ludique (et ça doit le rester) qui n'est pas faite pour réaliser des performances", explique-t-elle au quotidien régional.

Cette discipline, qui cartonne aux Etats-Unis, reste méconnue en France. Il reste très compliqué de la pratiquer dans les piscines publiques du territoire, à moins de pouvoir se permettre de privatiser un bassin. Son rêve? "Ouvrir une école de sirènes, à l'instar de celle créée à Quimper à la rentrée". 

C. P.