BFMTV

Un trafiquant de drogue en fuite depuis 2018 interpellé mercredi en région lyonnaise

Le nombre de vols à l'arraché augmente depuis le déconfinement.

Le nombre de vols à l'arraché augmente depuis le déconfinement. - AFP

En 2018, cet homme aujourd'hui âgé de 30 ans est impliqué dans une affaire d'importation de cocaïne dans le port du Havre.

Un fugitif recherché pour trafic de stupéfiants et en fuite depuis 2018 a été interpellé mercredi soir dans la région lyonnaise, a-t-on appris vendredi auprès de la brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF).

En 2018, cet homme aujourd'hui âgé de 30 ans est impliqué dans une affaire d'importation de cocaïne dans le port du Havre. Les policiers saisissent alors 200 kg de cocaïne mais le trafiquant parvient à prendre la fuite. Il est placé sous mandat d'arrêt.

Il réapparaît en 2019 dans une histoire d'importation de stupéfiants à Grenoble par "go fast" depuis le Maghreb via l'Espagne. Les policiers parviennent à interpeller six personnes et saisir 550 kg de cannabis mais le principal suspect parvient encore à prendre la fuite.

"L'habitude de vivre dans la clandestinité"

Les enquêteurs de la brigade nationale de recherche des fugitifs sont alors cosaisis avec la police judiciaire de Grenoble.

"C'est un homme qui avait des moyens financiers en liquide, qui pouvait se procurer de faux papiers, avait un réseau et avait l'habitude de vivre dans la clandestinité", a expliqué une source policière de la BNRF.

En début d'année, les enquêteurs parviennent à déterminer que le fugitif, même s'il est très mobile, est resté en France. Et mercredi soir, après une surveillance minutieuse, les enquêteurs l'interpellent en région lyonnaise. 

"Il a failli nous échapper encore une fois", reconnaît la source policière. Repéré dans un véhicule en région lyonnaise, il prend ensuite la fuite à pied à Villeurbanne et sera finalement interpellé non loin, à Vaux-en-Velin, par la BNRF et la BRI de Lyon. "C'est le genre de suspect qui ne sort pas souvent la tête de l'eau et quand il le fait il ne faut pas le louper", souligne la source policière. 

Né en septembre 1989 à Orléans, l'homme est issu d'une famille très implantée dans le trafic de stupéfiants. Il a lui-même déjà été incarcéré. Il doit être présenté à un juge grenoblois.

Cy.C avec AFP