BFMTV

Un séropositif devant la justice pour avoir sciemment contaminé sa compagne

La Justice. (illustration)

La Justice. (illustration) - LOIC VENANCE / AFP

Un homme de 54 ans atteint du virus du sida comparaît mardi et mercredi devant les assises de la Seine-Saint-Denis pour avoir sciemment contaminé sa compagne, avec laquelle il a eu deux enfants, et lui avoir caché sa maladie pendant 5 ans. Les faits se seraient déroulés entre 2005 et 2010, et l'homme est accusé d'avoir "volontairement administré des substances nuisibles ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente" de sa compagne, née en 1980. 

La victime partage la vie de cet homme depuis 2005 quand elle découvre, en octobre 2009, qu'elle est atteinte du virus du sida. D'après son avocate, son premier réflexe est de s'inquiéter pour son compagnon et les deux enfants qu'ils ont eus ensemble. Mais c'est en fouillant dans ses affaires qu'elle finit par découvrir un certificat médical, établi en 1996, et attestant de la séropositivité de son conjoint.

Il risque quinze ans de réclusion

Aucun des enfants du couple, nés en 2005 et 2007, n'ayant été contaminés et leur mère étant séronégative au moment de son accouchement, il est probable qu'elle ait été infectée entre 2007 et 2009.

Si l'origine de sa contamination n'est pas établie, l'accusé, qui était menuisier jusqu'à son licenciement en 2011, a été marié de 1994 à 2004 avec une femme qu'il savait atteinte du VIH, selon son avocate. Il risque 15 ans de réclusion. 

En décembre 2016, un homme a été condamné à 12 ans de réclusion par la cour d'assises du Gard pour avoir transmis le virus du sida à sa compagne, alors âgée de 16 ans, à qui il avait caché sa séropositivité.