BFMTV

Un jeune retranché, avec ses jeunes frères, maîtrisé par le GIPN

BFMTV

Un jeune de 18 ans victime de troubles psychiatriques, qui menaçait de se suicider et qui s'était retranché à Nantes dans un appartement avec ses trois frères, dont un nourrisson, a été maîtrisé à la mi-journée par le GIPN, a constaté l'AFP.

Aucun de ses jeunes frères, âgés de 13 ans, 12 ans et 4 mois, n'a été blessé lors de l'intervention et à aucun moment il n'avait menacé leur vie, a précisé sur place le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP), Jean-Christophe Bertrand, lors d'un point de presse.

"Nous avons eu un appel des voisins et de la mère du jeune homme", a-t-il indiqué. Lorsque les hommes du GIPN sont entrés par la porte d'entrée, ceux qui entraient en même temps par la fenêtre ont fait usage du taser pour que le jeune homme ne saute pas par la fenêtre, a-t-il ajouté.

L'appartement familial où il s'était retranché est situé au 5e étage d'un immeuble sur l'île de Nantes.

Le jeune, déjà interné à trois reprises en 2013 pour ses risques suicidaires, s'était échappé jeudi de l'hôpital Saint-Jacques qui l'avait pris en charge et il refusait d'y retourner malgré les demandes de sa mère, a précisé le parquet de Nantes à l'AFP.