BFMTV

Un incendie provoque d'importants retards de trains dans le Sud-Est

Coupure de la circulation des trains entre Aubagne et Toulon en raison d'un incendie, le 31 janvier 2021 (illustration)

Coupure de la circulation des trains entre Aubagne et Toulon en raison d'un incendie, le 31 janvier 2021 (illustration) - ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Une vingtaine de trains, et 3000 voyageurs, ont été impactés par plusieurs départs de feu entre Sanary-sur-mer et Bandol.

Environ 3000 voyageurs ont été retardés, certains pendant plusieurs heures, ce dimanche soir après une coupure de la circulation des trains entre Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, et Toulon, dans le Var, dans les deux sens en raison d'un incendie près des voies, a-t-on appris auprès de la SNCF.

"Le trafic a été totalement interrompu entre 16h30 et 20h", a indiqué la SNCF, "mais depuis 20H05 les trains circulent à nouveau normalement".

Une vingtaine de trains ont été impactés, dont neuf TER supprimés. Ils n'ont pas pu être substitués par des cars, a précisé la SNCF, en raison de l'importance de l'incident.

45 pompiers mobilisés

Plusieurs départs de feux se sont déclarés en milieu d'après-midi le long de la voie ferrée entre Sanary-sur-mer et Bandol, à priori au passage d'un train "présentant un problème mécanique ayant généré des projections d'étincelles", selon les pompiers du Var. Selon la SNCF, c'est un train de fret qui a "eu un problème sur son convoi". Une enquête interne va être menée.

Il a fallu plusieurs heures aux 45 pompiers engagés pour maîtriser l'incendie, qui menaçait aussi des villas près de la voie ferrée. Vers 19h30, l'ensemble des foyers étaient éteints, selon les pompiers, ajoutant que l'incendie n'avait fait aucun blessé ni touché aucune habitation.

Mélanie Rostagnat avec AFP Journaliste BFMTV