BFMTV

Un enfant tué, sa mère et sa soeur grièvement blessées aux Mureaux

Un enfant âgé d'un an a été tué à l'arme blanche, sa soeur de trois ans et sa mère grièvement blessées, samedi matin aux Mureaux dans les Yvelines.

Un enfant âgé d'un an a été tué à l'arme blanche, sa soeur de trois ans et sa mère grièvement blessées, samedi matin aux Mureaux dans les Yvelines. - -

Un petit garçon d'un an a été tué à l'arme blanche, sa soeur de deux ans et sa mère grièvement blessées, samedi matin aux Mureaux (Yvelines), et le père de famille rapidement interpellé, a-t-on appris samedi de sources policière et judiciaire.

Un enfant âgé d'un an a été tué à l'arme blanche, sa soeur de trois ans et sa mère grièvement blessées, samedi matin aux Mureaux (Yvelines), et le père de famille rapidement interpellé, a-t-on appris samedi de source policière, confirmant une information du Parisien.

Le bébé d'un an "est décédé dans les bras des pompiers", qui ont été rapidement alertés par le gardien du groupe scolaire Jean-Macé, où la famille était provisoirement relogée suite à l'incendie de leur logement, a expliqué sur place le procureur de Versailles, Vincent Lesclous.

"Le gardien a vu arriver la maman en sang"

"Le gardien a vu arriver la maman en sang", a expliqué le procureur, au rez-de-chaussée de l'école, alors que l'appartement où s'est déroulé le drame est situé au premier étage.

"Nous sommes face à un drame familial", a-t-il déclaré, affirmant qu'il était trop tôt pour "se prononcer" sur le contexte ou les raisons de ce drame.

La mère de famille, née en 1985, et sa fille ont été grièvement blessées à l'arme blanche et leur pronostic vital restait engagé à la mi-journée.

Les trois membres de cette famille des Mureaux, banlieue populaire située à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Paris, ont subi des "blessures très sérieuses au thorax et à la gorge", a précisé le procureur. La maman est soignée à l'hôpital Georges-Pompidou et sa fille à l'hôpital pour enfants Necker à Paris.

Le père interpellé

Le père, auteur présumé de ces violences, a été interpellé en milieu de matinée à Poissy, à une quinzaine de kilomètres du domicile familial, a-t-on appris de source policière.

Cet homme de 32 ans se trouvait chez un membre de sa famille, a précisé le procureur, affirmant qu'il n'avait pas pu être entendu dans l'immédiat. Ses antécédents sont en cours de recherche, mais il n'est "pas immédiatement connu des services de police", a-t-il ajouté.

La famille était hébergée depuis quelques temps dans ce groupe scolaire mis à disposition dans le cadre d'un relogement suite à l'incendie de leur domicile.

La police scientifique s'est rendue sur place et la police judiciaire est saisie de l'affaire.

M.R. avec AFP