BFMTV

Un chien meurt asphyxié dans le coffre d'une voiture à Annecy

Le suspect, qui s'est rendu, est déjà connu des services de police pour port d'armes prohibé.

Le suspect, qui s'est rendu, est déjà connu des services de police pour port d'armes prohibé. - AFP

Le maître avait laissé son Jack Russell alors qu'il allait se détendre au bord d'un lac avec des amis.

Drame à Annecy, ce dimanche 9 août. Un chien a été retrouvé mort dans le coffre d'un véhicule après que son maître l'a laissé, sans possibilité de s'en échapper. Selon les informations du Dauphiné Libéré, l'animal a été retrouvé par les policiers, enfermé dans le coffre, sans air.

Selon le quotidien régional, les gémissements de l'animal ont alerté des riverains, en milieu d'après-midi. Les agents du commissariat voisin ont brisé une vitre de la voiture pour libérer Jack Russell. Mais il était trop tard, le chien n'a pu être réanimé.

Un moment de détente

Le maître a bien été identifié, et a été sanctionné par une amende de 450 euros pour atteinte involontaire à l’intégrité physique et à la vie d’un animal, mais n'a pas été poursuivi pour "acte de cruauté". Ce délit est passible de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.

Dans un arrêté, datant du 25 octobre 1982, relatif à l'élevage, à la garde et à la détention des animaux, il est spécifié qu'"aucun animal ne doit être enfermé dans les coffres de voitures sans qu'un système approprié n'assure une aération efficace, aussi bien à l'arrêt qu'en marche".

L'homme a assuré avoir laissé son chien, alors qu'il allait rejoindre des amis au bord d'un lac, pour un moment de détente.

https://twitter.com/ivalerio Ivan Valerio Directeur adjoint de la rédaction BFMTV.com