BFMTV

Trois hommes incarcérés après l'attaque d'une supérette en Seine-et-Marne

-

- - -

La fille du gérant du commerce, âgée de 7 ans, avait été grièvement brûlée.

Trois hommes ont été mis en examen pour tentative d’assassinat dans le cadre de l’enquête sur l’attaque d’une supérette, commise à Pringy, en Seine-et-Marne, dans la nuit du 4 au 5 mai 2018 révèle Le Parisien.

Ce soir-là, trois hommes cagoulés étaient entrés dans une supérette de la commune, lançant des cocktails Molotov. La fille du gérant du commerce, âgée de 7 ans, avait été grièvement brûlée. La petite fille a pu sortir de l'hôpital après 11 mois de soins intensifs mais les "séquelles sont énormes, irréversibles" confie son père sur Internet, en indiquant notamment que sa fille a été touchée aux yeux. La supérette est, depuis les faits, restée fermée.

Une affaire de concurrence

"L’objectif de l’attaque était de neutraliser un concurrent, indique au Parisien un proche du dossier. Il y avait un problème de concurrence et l’un d’eux avait des dettes." 

Les trois hommes seraient originaires de Seine-et-Marne. Domiciliés dans l'Essonne, ils étaient connus de la justice. 

Cyrielle Cabot