BFMTV

Trafic de bébés à Marseille: deux hommes en examen

L'hôpital Nord de Marseille

L'hôpital Nord de Marseille - -

Les deux organisateurs présumés du trafic de bébés roms à Marseille ont été mis en examen pour "traite d'êtres humains".

Deux hommes ont été mis en examen ce dimanche pour "traite d'êtres humains" et ont été écroués dans la foulée. Ils sont soupçonnés d'être les organisateurs d'un trafic de bébés roms à Marseille et en Corse.

Arrivés dimanche matin à Marseille en provenance de Bastia, où "il est possible qu'ils préparaient leur fuite en Roumanie via l'Italie" selon la police, ils sont soupçonnés d'avoir effectué deux ventes de nourrissons, l'une à Ajaccio en mai, l'autre à Marseille en juillet, à des membres de la communauté des gens de voyage, pour un prix de quelque 10.000 euros chacun.

Un bébé contre 8.000 euros et une BMW

Il s'agit du père et de l'oncle d'un des bébés vendus, contre 8.000 euros et une BMW, à un couple, Carmen et Mike. Agés de 27 et 26 ans, ces derniers ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire vendredi. Ils encourent deux ans de prison, notamment pour "entremise lucrative pour abandon, provocation à l'abandon et obtention frauduleuse de documents administratifs".

Dans ce dossier, la notion de trafic a été retenue car les suspects "semblent avoir démarché comme intermédiaires à la fois des couples en manque d'enfant et des femmes en situation de détresse sociale, financière, à qui ils proposaient d'acheter et vendre leur bébé", selon le parquet.

L. B. avec AFP