BFMTV

Toulouse: sur les réseaux sociaux, des dealers se déguisent en héros de "La Casa De Papel"

La Casa de Papel

La Casa de Papel - Netflix

Des trafiquants de drogue toulousains ont repris les costumes des personnages de la série espagnole pour promouvoir leurs drogues sur Snapchat.

Après les affiches publicitaires à Marseille et les cartes de fidélité à Angers, voici la nouvelle technique de marketing des trafiquants de drogue: se déguiser en personnages de la série à succès "La Casa de Papel". La Dépêche du Midi rapporte que des dealers ont ainsi repris les combinaisons rouges et les masques de Dali dans des vidéos de promotions ensuite diffusées sur Snapchat.

Menu du jour

Sur les images avec du rap en fond sonore, les dealers se font passer pour le "professeur", chef des braqueurs dans la série espagnole, avec le texte "La Cama de Papel". Le mot "cama" fait référence à la "came", signifiant drogue en argot.

Sur l'une des stories, il est possible de choisir sa drogue dans le "menu du jour" parmi "le coconuth", "le banana", le "beldi" et le "tornado”. D'après le quotidien régional, il s'agit de de trafiquants situés au niveau de l'avenue de la Gloire, à Toulouse.

21% de condamnations en plus en 2017

Pour les dealers, le réseau social Snapchat est avantageux puisqu'il permet de diffuser du contenu promotionnel (vidéos et photos) de façon éphémère. En effet, les stories disparaissent au bout de 24 heures. 

Patrick Daimé, secrétaire général de l'association nationale de prévention alcoologie et addictologie (Anpaa) nous indiquait récemment que ce type d'application avait "un effet de rapprochement des pairs et un rôle facilitant dans le fait de se procurer des produits."

En 2017, 128.559 condamnations en lien avec le trafic de stupéfiants ont été prononcées, soit une progression de 21% par rapport à 2016. 

E.P avec AFP