BFMTV

Toulouse : mauvais remake à la Côte pavée

BFMTV

Fruit du hasard ou volonté de l'auteur de la prise d'otage, le lieu où il s'est retranché avec plusieurs otages se trouvait à seulement quelques centaines de mètres de l'appartement de Mohammed Merah. Dans le quartier de la Côte Pavée les évènements de la journée ont ravivé des de mauvais souvenirs.

Tout un quartier barricadé, des membres du GIPN circulent cagoulés et armés jusqu’aux dents. Des journalistes installent leurs caméras. Voilà des scènes qui rappellent de mauvais souvenirs aux habitants du quartier de la Côte Pavée. Il y a trois mois presque jour pour jour, le même dispositif se mettait en place. Quelques centaines de mètres plus loin autour de l’appartement de Mohamed Merah. Ces phrases ce sont les déclarations de l’auteur de la prise d’otages. Comme Mohamed Merah, l’homme se réclame d’Al-Qaïda. Même si la Police penche plutôt pour la thèse du braquage qui a mal tourné. Ces déclarations ont suffi à rouvrir les plaies des riverains. Finalement la prise d’otage commencée le matin s’est achevée en fin d’après-midi. Contrairement à l’interminable assaut de la rue Sergent Vigné, où vivait Mohamed Merah. Les habitants du quartier avaient alors vécu trois jours d’angoisse.