BFMTV

Un projet d'attentat en région parisienne déjoué par la police belge

L'attentat a été déjoué par la police belge. (Photo d'illustration)

L'attentat a été déjoué par la police belge. (Photo d'illustration) - AFP

Deux Belges d'origine iranienne sont suspectés d'avoir voulu commettre un attentat le samedi 30 juin à Villepinte, en Seine-Saint-Denis.

Un projet d'attentat en région parisienne a été déjoué par la police belge, selon des informations de la chaîne VTM Nieuws confirmées par BFMTV.

Selon les informations du parquet fédéral belge, deux Belges d'origine iranienne ont été interpellés dans leur voiture à Woluwe-Saint-Pierre, dans la région bruxelloise. Un mécanisme de mise à feu et 500 grammes d'explosif TATP ont été découverts à bord du véhicule, dans une trousse de toilette. 

D'après les autorités belges, le couple visait un rassemblement des Moudjahidines du Peuple Iranien (MEK), un parti d'opposition iranien, le 30 juin à Villepinte en région parisienne. 

Une enquête de terrorisme ouverte par le parquet belge

"Une enquête de terrorisme" a été ouverte par le parquet fédéral, a annoncé ce dernier dans un communiqué. Les deux personnes interpellées, âgées de 38 et 33 ans, ont été "inculpées de tentative d'assassinat terroriste et de préparation d'une infraction terroriste". 

"Dans le même temps, un complice présumé (...) a été privé de liberté en France", a précisé le parquet fédéral belge. Deux autres personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue à Levallois-Perret, selon nos informations, avant d'être remises en liberté.

Le parquet fédéral belge souligne la coopération entre le renseignement civil belge (Sûreté de l'Etat), la police judiciaire fédérale d'Anvers, les services de déminage, la DGSI française et les autorités judiciaires allemandes.

Selon des informations recueillies par BFMTV, un contact du couple a également été arrêté en Autriche. Il s'agit d'un diplomate iranien basé en Autriche, membre des services de renseignement iraniens. Cet homme est soupçonné d'avoir fourni l'explosif au couple interpellé en Belgique, lors d'une rencontre au Luxembourg. 

L.A., avec le service police-justice de BFMTV