BFMTV

Nice: le domicile de Moussa Coulibaly perquisitionné à Mantes-la-Jolie

C'est ici que les faits se sont déroulés, à côté de la place Masséna, à Nice.

C'est ici que les faits se sont déroulés, à côté de la place Masséna, à Nice. - BFMTV

L'homme avait pris un aller simple pour la Turquie la semaine dernière, attirant l'attention de la police. Refoulé à la frontière, il a été entendu à son retour par la DGSI. Mardi soir, son domicile a été perquisitionné.

Mise à jour 20h57: le domicile de Moussa Coulibaly a été perquisitionné à Mantes-la-Jolie.

Le profil de l'homme qui a agressé trois militaires à Nice mardi après-midi se dessine petit à petit. Âgé de 30 ans et originaire de région parisienne, il avait été entendu la semaine dernière par le renseignement intérieur français, alors qu'il venait d'être refoulé à la frontière turque.

Selon nos informations, le 28 janvier dernier, le jeune homme, âgé de 30 ans, a attiré l'attention de la police aux frontières à Ajaccio en prenant un aller simple pour la Turquie dans une agence de voyages. Intrigué par son comportement, l'agent l'avait signalé à la police, qui a averti la Direction générale de la Sécurité intérieure. La DGSI l'a alors immédiatement signalé aux autorités turques, qui l'ont refoulé dès son arrivée.

Repéré depuis décembre dernier

Une réaction très rapide due au fait que l'homme avait été repéré depuis décembre dernier par le renseignement territorial, parce qu'il "faisait du prosélytisme agressif dans sa salle de sport", selon une source proche de l'enquête contactée par BFMTV.

Son identité a été révélée peu après l'agression de Nice, notamment par le maire de la ville, Christian Estrosi, sur BFMTV: le jeune homme s'appelle Moussa Coulibaly, mais rien n'indique à ce stade qu'il soit de la même famille que le tueur de Montrouge et de la Porte de Vincennes. Il se serait installé à Nice très récemment.

Attaque au couteau

Mardi, il était près de 14 heures lorsqu'il a attaqué avec un grand couteau un groupe de militaires, en faction devant un bâtiment abritant notamment le consistoire israélite de Nice. Il a d'abord blessé un soldat à la joue, avant d'en blesser un autre au bras, alors que les militaires et un passant tentaient de le maîtriser. Les deux blessés ont été hospitalisés, mais leurs jours ne sont pas en danger. Selon Nice-Matin, ils sont sortis en fin d'après-midi de l'hôpital.

Moussa Coulibaly, connu des services de police pour des faits anciens de vol à l'étalage, violences, usage de stupéfiants, et vols avec violences à Mulhouse, où il résidait il y a quelques années, est actuellement en garde à vue, avec un second homme, qui avait été vu en sa compagnie plus tôt dans la journée dans le tramway. Ce suspect, né au Canada et d'origine tchadienne selon nos informations, n'a pas de lien avéré avec Moussa Coulibaly pour le moment. Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête.

A. G. avec Cécile Ollivier