BFMTV

Mantes-la-Jolie: opération antiterroriste après l'interpellation d'un Afghan à Paris

Des policiers de la BRI ont perquisitionné un immeuble à Mantes-la-Jolie ce vendredi après-midi. (Photo d'illustration)

Des policiers de la BRI ont perquisitionné un immeuble à Mantes-la-Jolie ce vendredi après-midi. (Photo d'illustration) - AFP

Des policiers de la BRI ont investi vendredi après-midi, un immeuble du centre-ville de Mantes-la-Jolie. Une perquisition en lien avec l'interpellation, un peu plus tôt à Paris, d'un Afghan soupçonné de projeter un attentat.

L'opération antiterroriste a duré près de deux heures. Ce vendredi après-midi, en plein centre-ville de Mantes-la-Jolie (Yvelines), les policiers d'élite de la BRi (Brigade de recherche et d’intervention) ont mené une perquisition en lien avec l'arrestation, vendredi matin à Paris, d'un Afghan soupçonné de préparer un attentat, selon Le Parisien qui révèle l'information.

Un immeuble qui abritait des jeunes Afghans

Après son interpellation place Stalingrad, le suspect avait en effet donné l'adresse d'un "ami", en centre-ville de Mantes-la-Jolie. Selon des riverains, interrogés par le quotidien régional, quatre jeunes Afghans aux activités inconnues, étaient hébergés actuellement dans cet immeuble, loué par un Mantais.

Sans être mesure, à ce stade, de confirmer l'information, Le Parisien raconte qu'un homme encagoulé, qui pourrait être le réfugié afghan, était présent aux côtés des fonctionnaires. Les autorités n'ont pas encore communiqué sur les fruits de cette perquisition, qui a conduit au bouclage du secteur de la rue Porte-aux-saints pendant près de deux heures.

C. P.