BFMTV

Attentats de Paris: 2 jihadistes en fuite condamnés à 5 et 3 ans de prison

Charaffe El Mouadan et Samir Bouabout, partis en Syrie avec Samy Amimour, un des kamikazes du Bataclan, ont été condamnés vendredi à Paris en leur absence à 5 et 3 ans de prison, pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme - Vendredi 15 janvier 2016

Charaffe El Mouadan et Samir Bouabout, partis en Syrie avec Samy Amimour, un des kamikazes du Bataclan, ont été condamnés vendredi à Paris en leur absence à 5 et 3 ans de prison, pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme - Vendredi 15 janvier 2016 - Photo d'illustration - AFP

Charaffe El Mouadan et Samir Bouabout, partis en Syrie avec Samy Amimour, un des kamikazes du Bataclan, ont été condamnés vendredi à Paris en leur absence à 5 et 3 ans de prison, pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme dans le cadre des attaques meurtrières du 13 novembre à Paris.

La condamnation est assortie d'une peine de sûreté des deux tiers. Charaffe El Mouadan, Samir Bouabout et Samy Amimour, soupçonnés de vouloir quitter la France pour aller faire le jihad, avaient été arrêtés en octobre 2012, mais laissés libres sous contrôle judiciaire.

En lien avec un kamikaze du Bataclan

Le procureur avait requis sept ans contre Charaffe El Mouadan et six ans contre Samir Bouabout, Franco-Algérien de 28 ans. La présidente a constaté l'extinction de l'action publique contre Samy Amimour, "le tribunal ayant une pensée particulière pour les victimes du Bataclan".

Les deux hommes se sont radicalisés progressivement mais très rapidement entre 2011 et 2012. Au cours de l'enquête, El Mouadan était apparu comme le meneur du groupe: c'est lui qui avait entraîné ses amis dans un stand de tir et qui leur avait conseillé des lectures sur le jihad. Lors de leur départ en violation de leur contrôle judiciaire, Amimour et Bouabout étaient accompagnés d'Omar Mostefaï, un autre futur kamikaze du Bataclan.

A.-F. L. avec AFP