BFMTV

Attentat en Côte-d'Ivoire: des enquêteurs français sur place

Des soldats patrouillent à Grand-Bassam, peu après l'attentat.

Des soldats patrouillent à Grand-Bassam, peu après l'attentat. - Sia Kambou - AFP

Le parquet anti-terroriste de Paris a été saisi après l'attentat en Côte-d'Ivoire dans une station balnéaire, qui a fait seize morts dont un Français. Une enquête en flagrance a été ouverte pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, et a été confiée à la Sous-direction anti-terroriste (SDAT), et à la Direction générale de la sécurité Intérieure (DGSI).

Selon nos informations, des enquêteurs de ces deux services doivent partir dans la journée de lundi pour se rendre sur place et poursuivre leur travail. 

Dimanche soir, le groupe Al-Mourabitoune, rallié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a revendiqué la fusillade dans les trois hôtels. Le groupe islamiste avait déjà revendiqué l'attaque de l'hôtel Radisson, à Bamako au Mali, au mois de novembre 2015.

A. G. avec Mélanie Bertrand