BFMTV

Attaque du Thalys: un Marocain, soupçonné d'"avoir apporté une aide logistique", arrêté à Paris

L'attaque a été déjouée dans un train Thalys entre Paris et Amsterdam.

L'attaque a été déjouée dans un train Thalys entre Paris et Amsterdam. - AFP

Le 21 août 2015, un homme, Ayoub El Khazzani, a ouvert le feu dans un train Thalys Paris-Amsterdam.

Un Marocain de 36 ans, soupçonné "d'avoir apporté une aide logistique" au tireur de l'attaque jihadiste déjouée dans un train Thalys en août 2015, a été arrêté mercredi dans une gare routière à Paris, a appris l'AFP de source proche de l'enquête.

Cet homme résidant en Espagne a été interpellé lors d'une opération franco-espagnole "alors qu'il était en chemin pour la Belgique", a indiqué dans un communiqué le ministère de l'Intérieur espagnol. Le 21 août 2015, le Marocain Ayoub El Khazzani avait ouvert le feu dans un Thalys Amsterdam-Paris, armé d'une kalachnikov. Il avait blessé deux passagers avant d'être maîtrisé par des militaires américains en vacances.

Proche du "milieu islamiste radical"

"Les investigations réalisées par la police espagnole ont révélé que ce Marocain avait collaboré à la cellule qui avait planifié cet attentat, en lui apportant un soutien logistique via le transfert de plusieurs de ses membres dans l'Union européenne ou en mettant à leur disposition des véhicules", a détaillé le ministère de l'Intérieur espagnol.

Cet homme est soupçonné par les autorités espagnoles d'avoir apporté "son soutien" au projet de l'organisation jihadiste Etat islamique de commettre des attentats dans des pays de l'Union européenne. Proche du "milieu islamiste radical", le suspect était entendu en garde à vue par les policiers de la Sous-direction antiterroriste (Sdat), selon une source proche de l'enquête. "Il n'était pas armé au moment de son interpellation", a-t-elle ajouté.

J.C. avec AFP