BFMTV

Strasbourg: un homme qui tirait des coups de feu de son balcon interpellé

Une femme armée a menacé de se suicider mercredi à l'hôpital à Bobigny. Le Raid a été appelé.

Une femme armée a menacé de se suicider mercredi à l'hôpital à Bobigny. Le Raid a été appelé. - Thomas Samson - AFP

Un homme de 48 ans qui tirait des coups de feu depuis son balcon à Strasbourg a été interpellé dans la nuit de samedi à dimanche. Il était sous l'emprise d'alcool et de médicaments.

Un homme a été interpellé dans la nuit de samedi à dimanche alors qu'il tirait des coups de feu depuis son balcon du quartier de la Musau à Strasbourg, rapportent nos confrères des Dernières nouvelles d'Alsace

Vers une heure du matin ce dimanche, la police est appelée pour un conflit de voisinage qui aurait dégénéré. Sur place, ils trouvent un homme âgé de 48 ans, armé d'un fusil et d'une arme de poing qui effectue des allers-retours entre son balcon et son appartement. Ils décident alors de mettre en place un dispositif de sécurité autour de l'appartement et d'entamer des négociations avec l'homme. 

Trois longues heures de négociations

Ce n'est finalement que vers quatre heures du matin, alors que le Raid de Strasbourg s'apprête à pénétrer l'immeuble, que la fille du suspect ouvre la porte à une seconde équipe de police. Sous l'emprise d'alcool et de médicaments, l'homme menace de se jeter du balcon et force les policiers à le neutraliser à l'aide d'un pistolet à impulsion électrique. 

Le quadragénaire est aujourd'hui en garde à vue à l'hôtel de police de Strasbourg. 

Jeanne Bulant