BFMTV

Seine-et-Marne: une conductrice fonce sur des terrasses à Fontainebleau, six blessés

Une femme a foncé avec sa voiture sur des gens attablés en terrasse, à Fontainebleau. D'après un bilan provisoire, six personnes sont blessées, et trois ont été hospitalisées.

Une conductrice a foncé sur deux terrasses de restaurants ce samedi après-midi à Fontainebleau, dans le département de Seine-et-Marne, avant d'être interpellée, a appris BFMTV d'une source policière. D'après nos informations, les faits se sont produits vers 16 heures, à proximité du parc du château de Fontainebleau.

D'après un bilan provisoire, six personnes ont été blessées, et trois ont été hospitalisées sans que l'on connaisse, pour le moment, la gravité exacte de leurs blessures. Frédéric Valletoux, le maire de la ville, a qualifié les victimes de "blessés légers" à BFMTV.

"Une conductrice a foncé sur une terrasse, fait marche arrière, et en redémarrant a foncé sur une deuxième terrasse et donc a bousculé deux terrasses, on déplore six blessés, tous légers, trois seulement ont été évacués, les autres n'ont pas eu à être pris en charge par le Samu", a assuré Frédéric Valletoux à BFMTV.

Timothée, qui travaille dans le deuxième établissement touché, s'est dit "choqué" par les faits. "J'ai vu une voiture qui m'a foncé dessus en faisant une marche arrière et en prenant de l'élan pour avoir une allure assez importante et atteindre les 40 km/h", a-t-il raconté à notre micro.

Quand la voiture a foncé sur les gens attablés, la terrasse "était bondée de monde". "On a eu de la chance car la voiture a d'abord foncé sur la première terrasse avant de venir sur la nôtre donc les gens ont pu se préparer, se sont levés et ont commencé à fuir", a-t-il poursuivi, décrivant une "scène de guerre".

La conductrice "était sous le choc"

Toujours d'après nos informations, la suspecte est inconnue des services de police, mais est susceptible d'être connue pour des problèmes psychiatriques à Melun (Seine-et-Marne). D'après le maire de la ville, elle a "été évacuée vers les urgences psychiatriques de l'hôpital de Melun où il semblerait qu'elle était suivie".

"Elle était sous le choc, elle ne parlait pas, elle pleurait, elle était prostrée. Dans un premier dialogue, les policiers n'ont absolumement rien réussi à lui tirer comme information. C'est le médecin du Samu qui, après un entretien avec elle, a compris qu'il fallait la faire évacuer vers les urgences psychiatriques" a précisé Frédéric Valletoux.

Une enquête ouverte

Un important dispositif policier a été déployé, et notamment un hélicoptère de la sécurité civile, selon des témoins sur place.

L'enquête a été confiée au commissariat de Fontainebleau.

Alexandra Gonzalez avec Fanny Rocher