BFMTV

Saône-et-Loire: un homme carbonisé, sa femme étranglée

L'homme était déjà mort à l'arrivée des pompiers (photo d'illustration)

L'homme était déjà mort à l'arrivée des pompiers (photo d'illustration) - -

La femme d'un homme qui s'est immolé par le feu dans la nuit de vendredi à samedi a été retrouvée étranglée à son domicile. La police s'oriente vers la piste d'un drame familial.

L'épouse d'un homme qui s'était immolé par le feu dans la nuit de vendredi à samedi en Saône-et-Loire a été retrouvée étranglée au domicile du couple près de Lyon peu de temps après.

Cette femme de 34 ans, dont le corps "portait des traces de strangulation", a été découverte samedi matin par les enquêteurs, au domicile du couple, à Glaizé, quelques heures seulement après la découverte du corps carbonisé du mari sur une départementale.

Leurs trois enfants, âgés de 10 ans, 6 ans et 6 mois, avaient été confiés vendredi soir par leur père à des membres de la famille et n'ont donc pas assisté au drame, selon une source proche du dossier.

Trois enfants laissés orphelins

L'homme de 44 ans avait été retrouvé en bordure de la RD 31 dans son véhicule par un automobiliste, qui a immédiatement alerté les pompiers. Il était déjà mort à l'arrivée des secours. Il s'est donné la mort en s'immolant par le feu.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme originaire de Villefranche-sur-Saône, dans le Rhône, aurait laissé une lettre pour expliquer son suicide, mais sans mentionner le meurtre de son épouse.

Le couple n'était pas en instance de séparation. La thèse d'un drame familial ne semble toutefois guère faire de doute. L'enquête a été confiée à la sûreté départementale du Rhône et les autopsies devraient avoir lieu lundi dans la journée.

A. G. avec AFP