BFMTV

Rouen: une mère jugée après la mort de sa fillette

La mère de famille encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

La mère de famille encourt la réclusion criminelle à perpétuité. - Loïc Venance - AFP

Ce vendredi, à la cour d’assises de Rouen, s’ouvre le procès d’une mère accusée d’avoir infligé de lourds sévices à sa fille de 21 mois, morte des suites de ses blessures.

Soupçonnée d’être à l’origine de la mort de sa fille de moins de deux ans, une mère de famille est déférée ce vendredi, devant la cour d’assises de Rouen en Seine-Maritime, rapporte Paris Normandie. La femme, âgée de 33 ans, est poursuivie pour "privation de soins ou d’aliments". Entre 2007 et 2008, elle n’aurait pas administré correctement le traitement médical à son enfant souffrant d’une grave maladie cardiaque.

L'accusée est par ailleurs soupçonnée d’avoir pratiqué des actes sexuels sur sa fille, notamment des pénétrations anales avec une cuillère ou une brosse à cheveux. A la suite de ces sévices, l’enfant victime d'une insuffisance cardiaque, a été conduite à l'hôpital dans un état critique. Elle est morte au CHU de Rouen en 2008.

Le père de l'enfant s'est constitué partie civile. L’accusée, quand à elle, nie les faits et encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Les jurés devront se fier à leur intime conviction pour rendre leur verdict dans trois jours.

A.L.