BFMTV

Rhône: trois chevaux retrouvés mutilés dans le Beaujolais

Deux chevaux appartenant à un propriétaire de Villié-Morgon ont été blessés aux membres inférieurs, tandis qu'un autre a été écorché à l'encolure dans une commune voisine.

La série noire se poursuit. Alors que plus de 300 de cas de mutilations ont été observés ces derniers mois en France, trois nouveaux chevaux ont été blessés dans le Beaujolais. Samedi, quelques jours après avoir observé l'apparition d'une croix sur la croupe de l'un de ses équidés, un propriétaire a découvert une grande plaie à l'antérieur sur son cheval. Une blessure réalisée au cutter d'après le vétérinaire envoyé sur place, rapporte à BFM Lyon le maire de Villié-Morgon, Thierry Lamure.

Le lendemain, un autre cheval est signalé avec une coupure identique à l'encolure à quelques kilomètres de là, dans la commune de Régnié-Durette. Enfin, lundi, un troisième est retrouvé blessé également à l'antérieur, chez le même propriétaire à Villié-Morgon. Pour chacun de ces trois cas, une enquête a été ouverte et les autorités appellent les propriétaires de chevaux à la plus grande vigilance.

Vendredi 18 septembre, un cheval avait été retrouvé avec une blessure à la mâchoire, au centre équestre de Charly, dans le département du Rhône. Mi-septembre, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé que 153 enquêtes avaient été ouvertes dans le cadre des mutilations signalées dans plusieurs départements qui restent pour le moment inexpliquées.

Mélanie Rostagnat Journaliste BFMTV