BFMTV

Réseau de contrefaçon de Romanée-Conti: 2 interpellations en Italie

BFMTV

Deux Italiens sous le coup de mandats d'arrêt européens ont été interpellés en Italie dans le cadre du démantèlement d'une vaste opération de contrefaçon de Romanée-Conti, prestigieux vin de Bourgogne, portant sur plus de deux millions d'euros, a annoncé lundi le parquet de Dijon.

Les deux Italiens, un père et son fils spécialisés dans le négoce de vins, ont été interpellés le 16 octobre lors d'une opération dans plusieurs pays d'Europe, coordonnée entre deux juges d'instruction dijonnais et les organismes Eurojust et Europol, précise le procureur de la République de Dijon.

Des emballages similaires à ceux utilisés pour commercialiser les produits contrefaits ont été retrouvés au domicile de l'un d'eux, "confirmant les charges" contre eux, a-t-elle précisé.

La justice française attend désormais "la décision des autorités judiciaires italiennes sur la demande d'extradition des deux suspects vers la France", a ajouté la magistrate.

Lors de cette opération menée simultanément en Allemagne, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Chypre, une vingtaine de domiciles et d'entrepôts ont ainsi été perquisitionnés et en tout sept personnes ont été interpellées et entendues.

A ce jour, "au moins 400 bouteilles ont été frauduleusement vendues pour une somme avoisinant les deux millions d'euros", a-t-elle dit.