BFMTV

Réau: nouvelle évasion après une permission de sortie 

La maison centrale de Réau, en Seine-et-Marne.

La maison centrale de Réau, en Seine-et-Marne. - Thomas Samson - AFP

L'homme avait obtenu une permission pour "maintien des liens familiaux". Il était détenu pour des faits de vols avec violence, et n'est pas libérable avant juillet 2016.

Un détenu n’est pas rentré de permission mercredi soir à la prison de Réau, en Seine-et-Marne, selon une source pénitentiaire. Il avait obtenu cette sortie pour "maintien des liens familiaux", selon cette même source.

L'homme n'est pas encore considéré comme évadé, car l'administration pénitentiaire attend 48 heures après la fin de la permission avant de considérer que le détenu est en cavale, certains réintégrant parfois leur cellule avec un ou deux jours de retard.

L'homme avait été condamné il y a quelques années pour des vols avec violence et des faits de braquage, et n'était pas libérable avant juillet 2016.

La même prison que celle du détenu tué lundi

La maison centrale dans laquelle il était incarcéré est la même que celle où se trouvait Wilston B., en cavale depuis mai dernier et tué lundi lors d'une fusillade avec des policiers, sur l'Île-Saint-Denis. Un policier de 36 ans a été grièvement blessé lors de cet affrontement.

L'an dernier, 228 détenus n'ont pas réintégré leur cellule 48 heures après la fin de leur permission, sur 48.481 sorties, selon des données fournies par le ministère de la Justice à BFMTV.com. En pourcentage, le nombre d'évasions lors de permissions représente ainsi 0,47% en 2014.

A. G. avec Mélanie Bertrand