BFMTV

Quimper: un homme tente de s'immoler par le feu devant le palais de justice

Véhicule du Samu (Photo d'illustration)

Véhicule du Samu (Photo d'illustration) - Loic Venance - AFP

L'homme avait "une affaire de divorce en cours" a affirmé le parquet de Quimper. Il a été hospitalisé au CHU de Nantes qui dispose d'un service pour les grands brûlés.

Un homme a tenté de s'immoler par le feu lundi vers 14h30 dans la cour du palais de Justice de Quimper, et il est "grièvement brûlé", a appris l'AFP auprès du parquet.

Contrairement à de premières informations, l'homme n'était pas convoqué devant le juge aux affaires familiales ce lundi, a fait savoir dans la soirée le parquet de Quimper. "Il avait cependant une affaire de divorce en cours à Quimper", a précisé la même source. "Grièvement brûlé au visage et aux membres", l'homme a été hospitalisé au CHU de Nantes qui dispose d'un service pour les grands brûlés.

Opération de "levée de doutes"

Il s'était aspergé d'essence et avait activé un fumigène, a précisé le parquet. Les secours sont très rapidement intervenus pour lui prodiguer les premiers soins et il a été transporté dans un premier temps au Centre Hospitalier de Quimper.

En juin 2019, l'homme, un ancien militaire quinquagénaire, s'était retranché à son domicile, à Plomodiern, avec sa femme et son fils, a indiqué une source proche de l'enquête. Après négociations avec les forces de l'ordre, il s'était finalement rendu sans violence.

Une équipe de démineurs, par crainte après son geste que le véhicule ou le domicile de cet homme puisse être miné, a procédé à une opération de "levée de doutes" sur ces deux biens et n'a rien découvert.

S.B.-E. avec AFP