BFMTV

Procès Daval: le ministère public ne fait pas appel de la condamnation de Jonathann Daval

Croquis d'audience montrant Jonathann Daval au dernier jour de son procès devant la cour d'assises de Haute-Saône qui l'a condamné à 25 ans de réclusion criminelle, le 21 novembre 2020 à Vesoul

Croquis d'audience montrant Jonathann Daval au dernier jour de son procès devant la cour d'assises de Haute-Saône qui l'a condamné à 25 ans de réclusion criminelle, le 21 novembre 2020 à Vesoul - Zziigg © 2019 AFP

Jonathannn Daval a été condamné samedi à 25 ans de prison pour le meurtre de son épouse, Alexia Fouillot. Le procureur de la République ne fera pas appel de cette décision.

Après six jours de procès haletant, la Cour d'assises de la Haute-Saône a condamné ce samedi Jonathann Daval à 25 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de son épouse, Alexia Fouillot, en 2017. Le ministère public a décidé de ne pas faire appel de cette decision, a confirmé une source judiciaire ce mardi à BFMTV.

"J'avais indiqué que la décision qui a été rendue par les jurés serait la bonne, on est dans une recherche d'apaisement désormais. La Haute-Saône a besoin de tourner la page, notamment les Graylois. Justice a été rendue", précise à France Bleu Emmanuel Dupic, le procureur de la République qui avait pourtant requis contre l'accusé la réclusion criminelle à perpétuité.

"La justice a bien fait son travail"

De son côté, la défense avait indiqué immédiatement après le verdict qu'elle ne contesterait pas la décision. La peine a été accueillie par un accusé impassible qui a admis pour la première fois durant les audiences avoir eu l'intention de donner la mort à son épouse lors d'une dispute.

Les parents d'Alexia Fouillot ont salué un verdict "à la hauteur de [leur] souffrance". "La justice a bien fait son travail, a compris notre douleur", a déclaré Jean-Pierre Fouillot, le père de la victime.

Ambre Lepoivre