BFMTV

Prison ferme pour des cimetières profanés à Strasbourg en 2010

Dans le cimetière juif de Cronenbourg, près de Strasbourg, en janvier 2010. Trois jeunes gens qui étaient poursuivis pour la profanation d'un cimetière juif et de deux carrés musulmans en 2010 à Strasbourg ont été condamnés mercredi à des peines de 12 et

Dans le cimetière juif de Cronenbourg, près de Strasbourg, en janvier 2010. Trois jeunes gens qui étaient poursuivis pour la profanation d'un cimetière juif et de deux carrés musulmans en 2010 à Strasbourg ont été condamnés mercredi à des peines de 12 et - -

Trois jeunes gens qui étaient poursuivis pour la profanation d'un cimetière juif et de deux carrés musulmans en 2010 à Strasbourg ont été condamnés mercredi à des peines de 12 et 18 mois de prison.

Trois jeunes gens qui étaient poursuivis pour la profanation d'un cimetière juif et de deux carrés musulmans en 2010 à Strasbourg ont été condamnés mercredi à des peines de 12 et 18 mois de prison.
Ils devront en outre verser plusieurs milliers d'euros de dommages et intérêts aux parties civiles. Sur les trois jeunes hommes, tous liés à la mouvance «skinhead» et déjà condamnés pour des petits délits de droit commun, un seul reconnaissait sa participation aux faits. Poursuivis pour dégradations d'un bien et provocation à la haine raciale ou religieuse, ils encouraient jusqu'à trois ans de prison. Dans les trois lieux, des stèles avaient été brisées et des croix gammées avaient été tracées à la peinture, portant à 90 le nombre de sépultures profanées. Une inscription «Juden Raus» (les Juifs dehors) avait en outre été taguée dans le cimetière juif de Cronenbourg. «C'est une idiotie pure. J'étais bête, j'étais idiot», a dit, en guise de justification, Matthias Leyer, 22 ans, le seul à reconnaître les faits.