BFMTV

Prison de Châteaudun: seconde tentative de mutinerie en deux jours

La façade du centre de détention de Châteaudun, en Eure-et-Loir.

La façade du centre de détention de Châteaudun, en Eure-et-Loir. - -

Une trentaine de détenus ont tenté de s'introduire dans la zone neutre du centre de détention. Ils ont été maîtrisés "plus difficilement" que la veille, où s'était produite une première tentative.

Plus un jour sans que des détenus n'expriment leur colère. Une seconde tentative de mutinerie s'est produite mercredi après-midi au centre de détention de Châteaudun, au lendemain d'une première tentative dans ce même établissement, et deux jours après un événement similaire à la maison d'arrêt de Blois.

La trentaine de détenus, contre une vingtaine la veille, a tenté de s'introduire dans la zone neutre de la prison en saccageant des grillages. Elle a été maîtrisée en fin d'après-midi, "plus difficilement que la veille", par des membres des équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris), selon un porte-parole du syndicat FO-Pénitentiaire.

La veille, des détenus étaient montés sur les toits

La veille, des prisonniers avaient escaladé les grillages de la cour de promenade pour se diriger vers un poste sécurisé, d'où est commandé le système informatique du centre. Ils avaient tenté de l'incendier avant de gagner les toits d'où ils avaient lancé des dalles et brisé des vitres.

Lundi, une soixantaine de détenus avait saccagé un secteur de la maison d'arrêt de Blois, à la suite de la découverte d'un détenu mort le matin même.

M. T. avec AFP