BFMTV

Primes en liquide: Claude Guéant et Michel Gaudin, des liens étroits

Michel Gaudin (au premier plan) et Claude Guéant

Michel Gaudin (au premier plan) et Claude Guéant - -

L'ex-ministre de l'Intérieur Claude Guéant et Michel Gaudin, ancien directeur général de la police nationale (DGPN), ont été placés en garde à vue dans l'enquête sur les primes en liquide versées au ministère de l'Intérieur. L'audition des deux hommes, proches de Nicolas Sarkozy, est nécessaire pour lever le voile sur cette affaire.

Deux hommes clés, deux hauts fonctionnaires dont les relations ne datent pas d'hier. L'ancien ministre de l'Intérieur, Claude Guéant et l'ex directeur général de la police nationale (DGPN), Michel Gaudin ont été placés en garde à vue dans l'affaire des primes versées en liquide place Beauvau.

C'est la première fois en France que deux anciens responsables de la police de ce niveau sont entendus sous ce régime.

Un jeu de chaises musicales orchestré par Nicolas Sarkozy

Issus de la même génération et tous deux proches de Nicolas Sarkozy, les deux hommes se connaissent bien et entretiennent des liens étroits. Michel Gaudin est actuellement le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, un poste anciennement occupé par Claude Guéant de 2002 à 2004. Le jeu des chaises musicales entre ces deux hauts fonctionnaires ne s'arrête pas là.

Michel Gaudin est l'un des meilleurs connaisseurs de la police française. D'abord directeur du personnel et de la formation à la direction centrale de la police nationale, sous les ordres de Claude Guéant, il prend la tête de la DGPN, lorsque Claude Guéant rejoint le ministère de l'Intérieur en 2011. Ces promotions leurs ont permis de verrouiller la hiérarchie policière.

Claude Guéant va être questionné sur les 10.000 euros mensuels de primes non déclarées qu'il aurait perçues entre 2002 et 2004, lorsqu'il dirigeait le cabinet de Nicolas Sarkozy, place Beauvau.

Soufiane Naaïmi avec Pauline Revenaz