BFMTV

Pau: arrivée au tribunal du cannibale présumé des Pyrénées

BFMTV

L'ancien militaire soupçonné d'avoir mangé mi-novembre le coeur et la langue d'un nonagénaire dans un village des Pyrénées a été amené par des gendarmes vendredi matin au Tribunal de Pau où il est convoqué chez un juge d'instruction en vue d'une probable mise en examen.

Jérémy Rimbaud, ex-caporal de 26 ans, interné depuis le 21 novembre dans une unité psychiatrique spécialisée à Cadillac, est arrivé vers 09h20 au tribunal dans un fourgon de gendarmerie, vêtu d'un pull rayé beige et marron et d'un pantalon noir, la tête dissimulée sous un blouson beige. Il était escorté par trois gendarmes en tenue et deux en civil.

De source judiciaire, on précise qu'il est arrivé directement de l'hôpital psychiatrique de Cadillac. Son audition pourrait durer jusqu'en milieu d'après-midi, indique-t-on de même source.

Il doit être présenté à la juge Isabelle Ardeef dans le cadre de l'information judiciaire ouverte fin novembre pour "assassinat, atteinte à l'intégrité d'un cadavre et tentative d'assassinat" par le Parquet de Pau, siège du pôle de l'instruction compétent pour les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. Compte tenu de son état psychique, il n'avait pas pu être entendu depuis son internement à Cadillac.

Le jeune homme a reconnu avoir tué le 15 novembre un retraité de 90 ans à Nouilhan, village de 200 habitants, en lui fracassant le crâne avec un outil métallique. Il avait également soutenu avoir prélevé et mangé le coeur et la langue de sa victime.