BFMTV

Patrick Balkany fixé sur son éventuelle remise en liberté le 13 novembre

Patrick Balkany a été condamné pour fraude fiscale blanchiment aggravé.

Patrick Balkany a été condamné pour fraude fiscale blanchiment aggravé. - Stringer - AFP

La deuxième demande de remise en liberté de Patrick Balkany a été examinée ce mardi. La décision sera rendue le 13 novembre. Si elle est favorable, le maire de Levallois pourra quitter sa cellule de la prison de la Santé en attendant son procès d'appel.

Après deux mois passés derrière les barreaux, Patrick Balkany va-t-il retrouver sa liberté en attendant son procès d'appel? Ce mardi, la Cour d'appel a examiné sa deuxième demande de remise en liberté liée à sa condamnation pour des faits de blanchiment de fraude fiscale. La décision a été mise en délibéré au 13 novembre à 9 heures. 

Dans le box des accusés, Patrick Balkany est apparu fatigué et amaigri. "Ma deuxième demande est la même que la première. Je souffre toujours beaucoup", a-t-il plaidé face au même président que celui qui a accepté sa première demande de remise en liberté, le 28 octobre dernier, liée à sa condamnation pour fraude fiscale. Depuis, l'élu de 71 ans est resté incarcéré à la prison de la Santé dans l'attente du second résultat. 

En faisant droit à la première demande, la Cour d'appel a fixé plusieurs conditions à la remise en liberté du maire de Levallois-Perret comme le paiement d'une caution de 500.000 euros qui pourrait bloquer sa sortie de prison.

Alexandra Gonzalez avec Ambre Lepoivre