BFMTV

Pas-de-Calais: le chat d'une détenue portait son bracelet électronique

Un bracelet électronique - Image d'illustration

Un bracelet électronique - Image d'illustration - Jean-Loup Gautreau - AFP

Le tribunal a renvoyé l'affaire au 9 janvier. D'ici-là, la détenue patientera derrière les barreaux.

Condamnée le 12 décembre dernier à une peine de prison pour conduite sans permis en récidive, cette Calaisienne avait obtenu de la part de la justice la possibilité de purger sa peine à domicile, via le port d'un bracelet électronique. Quelques jours plus tard, cette dernière risque bien de passer les fêtes de fin d'année en prison.

Comme le souligne le média Nord Littoral, dès le lendemain de sa condamnation, une photo circulait sur les réseaux sociaux, où la détenue ne semblait pas porter son bracelet. Très vite, deux policiers se rendent à son domicile et retrouvent l'appareil sur une table de chevet. 

"Pour rigoler"

Reste que, pour la justice, le simple fait de retirer un bracelet électronique s'apparente à une tentative d'évasion. Pour se justifier, elle a dans un premier temps affirmé avoir placé le dispositif sur son chat "pour rigoler", puis explique l'avoir retiré car pas assez serré. 

Le tribunal a renvoyé le dossier au 9 janvier prochain. D'ici-là, la Calaisienne patientera, cette fois-ci, derrière de réels barreaux. 

Hugo Septier