BFMTV

Pas-de-Calais: l'homme blessé par balle est mort, la thèse de la roulette russe écartée

L'homme blessé par balle à la tête vendredi à Calais est mort au cours du week-end, et l'ami présent au moment de l'accident a été mis en examen pour homicide involontaire, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Boulogne-sur-Mer.

Le deuxième homme, âgé de 35 ans, a été déféré dimanche devant un juge et laissé libre sous contrôle judiciaire après l'ouverture d'une information judiciaire, a expliqué la procureure adjointe Nathalie Bany.

La thèse de la roulette russe, évoquée dans un premier temps, a été écartée.

Les deux amis s'étaient retrouvés vendredi pour déjeuner chez la victime, un quadragénaire membre d'un club de tir et féru d'armes à feu, dont il possède plusieurs exemplaires.

A table, la future victime présente ses armes à son camarade, ignorant que celui-ci a chargé un des pistolets.

Pour une raison inconnue, la victime utilise alors l'arme contre lui. Gravement blessé à la tête, il est décédé dimanche.

Il s'agit d'un "geste accidentel. La personne mise en cause n'a pas voulu la mort de son ami", a souligné Mme Bany.

M. K. avec AFP