BFMTV

Paris: un tag antisémite repéré sous une plaque commémorative

Des officiers de police - Image d'illustration

Des officiers de police - Image d'illustration - AFP

Le maire du IIIe arrondissement a annoncé son intention de porter plainte.

Quelques jours après l'ouverture d'une enquête par le Service de l’accueil et de l’investigation de proximité (SAIP) qui fait suite à la découverte de tags antisémites sur la porte d'entrée d’un immeuble de la rue Ordener, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, une nouvelle inscription a été retrouvée dans le IIIe arrondissement de la capitale.

Ce vendredi, une étoile jaune a été découverte sous une plaque commémorative de l'écrivain d'origine juive Pierre Pachet à Paris, a dénoncé samedi le maire du IIIe arrondissement de Paris, annonçant son intention de porter plainte.

Vers un dépôt de plainte

"76 ans après la rafle du Vel d'Hiv, des actes antisémites entachent les murs de Paris, hier dans le 18e, aujourd'hui dans le Marais, mais pas demain car nous ne laisserons rien passer. Ce n'est pas un acte banal, écrit dans un communiqué Pierre Aidenbaum, le maire PS de l'arrondissement parisien.

L'historien et essayiste Pierre Pachet (1937-2016), né de parents juifs d'origine russe, a vécu pendant près de quarante ans dans l'immeuble dont la façade est ornée d'une plaque commémorative à son nom, rue Chapon dans le quartier du Marais.

L'inscription a été effacée vendredi soir après avoir été constatée par la police, a précisé à l'AFP le cabinet du maire. La mairie a annoncé son intention de porter plainte.

HS avec AFP