BFMTV

Paris: un livreur Uber Eats soupçonné de viol sur l'une des clientes

Deux mineurs devaient être présentés à un juge des enfants après une agression homophobe (PHOTO D'ILLUSTRATION)

Deux mineurs devaient être présentés à un juge des enfants après une agression homophobe (PHOTO D'ILLUSTRATION) - AFP

L'agression se serait déroulée dans la nuit de lundi à mardi. La police judiciaire parisienne a été saisie.

Un livreur Uber Eats est soupçonné d'avoir violé une femme à son domicile, dans le 18e arrondissement de Paris, dans la nuit de lundi à mardi d'après des informations de BFMTV.

Les faits se sont déroulés rue Custine, quartier Clignancourt, à 3h11 la nuit dernière. La victime présumée avait commandé un repas sur l'application Uber Eats. Selon nos informations, lorsqu'elle a ouvert la porte au livreur, ce dernier l'aurait poussé contre le lit puis violé. 

Somnifère

Elle a déclaré avoir pris un somnifère peu avant l’arrivée du livreur. Selon France Bleu, l'individu aurait pris la fuite à pieds. Via l'application, la police a rapidement retrouvé d'où venait la livraison et l'identité du livreur. Le 2e district de la police judiciaire a été saisi. La femme a porté plainte.

"Les faits rapportés sont effroyables et nous les prenons avec d'autant plus de sérieux et gravité que nous sommes engagés sur la cause des violences sexuelles et sexistes et menons des actions pour lutter contre ce fléau", a réagi auprès de l'AFP un porte-parole d'Uber.
Cécile Ollivier avec E.P.