BFMTV

Paris: sur le point de succomber à ses blessures, il monte dans le bus

Le jeune homme de 24 ans est mort dans le véhicule de secours où les pompiers tentaient de lui sauver la vie.

Le jeune homme de 24 ans est mort dans le véhicule de secours où les pompiers tentaient de lui sauver la vie. - AFP

Les policiers n'excluent aucune hypothèse. Mais l'agression au couteau d'un jeune-homme mercredi à Paris fait penser à un règlement de comptes.

Un jeune homme est mort des suites de ses blessures dans le véhicule de secours venu le récupérer dans le but où il venait de monter arrêt du Serment-de-Koufra, mercredi vers 16h30, rapporte Le Parisien. Le chauffeur du bus RATP a immédiatement prévenu les secours en constatant qu'il était couvert de sang. L'intervention rapide des pompiers n'a pas suffi à le sauver.

S'il n'a pas pu être formellement identifié, l'homme de 24 ans a été victime d'une attaque à l'arme blanche. Il aurait d'après un premier examen reçu cinq coups de couteau de la part d'agresseurs non identifiés.

Règlement de compte ou agression gratuite, la police n'exclut aucune piste d'après le quotidien. Reste que cet homicide s'inscrit dans un contexte de confrontations entre gangs sur fond de trafic de drogue entre des groupes de jeunes des 13e et 14e arrondissements. 

Cette agression suit d'un mois une autre porte d'Orléans, quand un jeune homme de 17 ans avait été poignardé à six reprises par deux adolescents de 15 et 16 ans. Tous trois étaient résidents de la cité Ernest Reyer.

D. N.