BFMTV

Orne: un canon antiaérien de la Seconde Guerre mondiale volé en pleine nuit

Des officiers de gendarmerie - Image d'illustration

Des officiers de gendarmerie - Image d'illustration - AFP

La piste de collectionneurs reste privilégiée par les gendarmes en charge de l'enquête.

Après l'avoir laissée près de cinquante ans à l'abri dans une ferme locale, la municipalité du village de Saint-Lambert-sur-Dive dans l'Orne avait décidé d'exposer, aux yeux de tous, une incroyable relique. Un canon antiaérien allemand de la Seconde Guerre mondiale, de type Flak 38, qui avait été utilisé au moment du débarquement de 1944. 

Comme le souligne France 3 Normandie, cela faisait quatre ans que l'engin était visible en bordure de route de cette petite commune normande.

Engin de 450 kgs

Jusqu'à cette nuit de samedi à dimanche, date à laquelle le canon a disparu. Selon le média local, il était aux alentours de 2h30 du matin lorsqu'une équipe, probablement bien équipée, a réussi à emporter la relique de 450 kgs. 

"Les pattes de fixation ont été sciées et le Flak 38 poussé jusqu’à un camion", détaille le maire de la commune, fortement affecté par le vol. 

A l'heure actuelle, les gendarmes saisis du dossier penchent vers l'oeuvre de collectionneurs peu scrupuleux. En revanche, le canon, qui porte encore les stigmates des combats, serait aisément reconnaissable. 

Hugo Septier