BFMTV

Nouvelle Calédonie: des gendarmes et des automobilistes victimes de tirs

La police à Nouméa, durant une marche contre la violence en août 2015.

La police à Nouméa, durant une marche contre la violence en août 2015. - FRED PAYET / AFP

Ces échauffourées sont récurrentes depuis le décès d'un jeune homme, mort des suites de ses blessures occasionnées lors d'un contrôle d'identité qui avait mal tourné, le 29 octobre 2016.

Plusieurs véhicules de civils et de gendarmes ont essuyé des tirs par arme à feu, dans la nuit de dimanche à lundi, a indiqué la gendarmerie. Les premiers tirs ont été constatés à dimanche soir, à hauteur de la tribu de Saint-Louis, sur la commune du Mont-Dore, en banlieue de Nouméa

Deux automobilistes ont été victimes de tirs et de caillassages et un véhicule des militaires a également été pris pour cible contraignant les autorités à fermer la route à la circulation, a également indiqué la gendarmerie. 

Un peu plus tard dans la nuit, aux alentours de 2h30 du matin, lundi, trois gendarmes ont également été la cible de tirs, alors qu'ils étaient dans leur véhicule. L'un d'entre eux a été blessé au genou par des éclats de métaux et a été hospitalisé, a précisé la gendarmerie.

Les tirs et les caillassages à la tribu de Saint-Louis sont réguliers depuis le décès d'un homme de 23 ans, mortellement blessé par balle par un gendarme lors d'un contrôle qui a mal tourné le 29 octobre 2016.

D. N. avec AFP