BFMTV

Nouveau procès en vue pour le tueur en série Michel Fourniret

Michel Fourniret.

Michel Fourniret. - AFP

A la différence des autres meurtres pour lesquels il a été condamné, le mobile de l'assassinat de Farida Hammiche serait crapuleux. Le tueur en série Michel Fourniret sera jugé devant la cour d'assises des Yvelines pour le meurtre de l'épouse de l'un de ses ancien co-détenu. L'ex-épouse du "Tueur des Ardennes" sera jugée à ses côtés pour "complicité d'assassinat". 

Farida Hammiche était la compagne du braqueur Jean-Pierre Hellegouarch. Ce dernier partageait sa cellule avec Michel Fourniret dans les années 80. Une promiscuité qui l'a conduit à faire des confidences au tueur sur l'emplacement du magot amassé pendant des années par le "Gang des postiches" qui s'est illustré pour ses braquages de banque, en pleine journée, où les malfrats étaient vêtus en bourgeois et portaient des perruques et fausses moustaches.

Jean-Pierre Hellegouarch avait été informé par un ancien co-détenu, un Italien qui s'était évadé de prison avec un ancien membre du gang, de l'emplacement du magot, 50 kilos de lingots et de pièces d'or. En 1988, son épouse, Farida Hammiche, contacte Michel Fourniret pour l'aider à déterrer le magot planqué dans un cimetière du Val-d'Oise. Le tueur en série avait récupéré 500.000 francs (76.000 euros).

Insuffisant, Fourniret a reconnu avoir tué la jeune femme et avoir enterré son corps dans les Yvelines. Dépouille jamais retrouvée. L'argent avait alors servi à Michel Fourniret et Monique Olivier pour acquérir le château de Sautou, près de Sedan dans les Ardennes. Le corps de deux victimes du tueur avaient, notamment, été enterrés sur le domaine.

J.C. avec AFP