BFMTV

Nathalie Barré, mère de Mathis: "On priait tous les jours pour que M. Jouanneau parle"

DOCUMENT BFMTV - Nathalie Barré, la mère de Mathis, revient sur le procès de Sylvain Jouanneau, condamné jeudi à vingt ans de réclusion pour avoir enlevé et séquestré son fils, Mathis, disparu en 2011 à l'âge de huit ans et resté introuvable.

Elle se livre pour la première fois depuis la fin du procès: la mère de Mathis, revient sur l'affaire Sylvain Jouanneau, condamné jeudi à vingt ans de réclusion pour avoir enlevé et séquestré son fils, Mathis, disparu en 2011 à l'âge de huit ans et resté introuvable.

"Quatre jours de cauchemar"

Deux jours après le verdict, Nathalie Barré est encore à vif, marquée par une douloureuse semaine d’épreuve.

"On a vécu quatre jours de cauchemar", témoigne-t-elle au micro de BFMTV. "Quatre jours où l'on ne pensait qu'à ça, l'on ne vivait que pour ça, moi et ma famille. On a très peu dormi. On priait tous les jours pour que M. Jouanneau parle. Et quand je vous dis que je priais, je priais. Tous les soirs! J'ai été suspendue au bout d'un fil pendant quatre jours. Et il a fallu que je me fasse à l'idée qu'il fallait que je parte de cette cours d'assises. On a été dans une bulle pendant quatre jours de cauchemar".

"Il ne s'attendait pas à prendre vingt ans"

Un procès d’autant plus difficile à digérer, que son ex-compagnon, condamné à vingt ans de prison, n’a pas voulu révéler ce qu’il avait fait de son fils Mathis.

"Malgré tout, ça ne me rendra pas Mathis", ajoute-t-elle. "Qu'il ait pris vingt ans, trente ans ou plus, ça ne me rendra pas Mathis. J'espère juste que cet électrochoc-là - parce que je pense qu'il ne s'attendait pas à prendre vingt ans – va le faire réfléchir. Et qu'il reviendra sur sa position, de nous dire où se trouve Mathis".

"Il faut que cette solidarité continue"

Retrouver son fils, c'est l’obsession de Nathalie Barré. Persuadée que Mathis est toujours vivant, quelque part, cette mère appelle à poursuivre le combat.

"C'est pas parce que le procès de M. Jouanneau est fini qu'il faut que ça se termine derrière", poursuit la mère de Mathis. "Toute cette solidarité qui s'est mise en place autour de nous, et la mobilisation de milliers de personnes - en particulier sur les réseaux sociaux -, il faut qu'elles continuent. C'est important que les gens relayent les informations sur Mathis, dans le monde entier".

Appel à témoins

Ses armes sont aujourd'hui un appel à témoins et un rendez-vous, qu’elle sollicite auprès du Président de la République.

"Je relance l'appel à témoins, je relance aussi le gouvernement, à qui j'avais fait appel, il y a quelques temps, en l'occurrence à M. Hollande et M. Cazeneuve, pour les rencontrer", conclut Nathalie Barré. "Pour parler avec eux du problème que l'on a, par rapport aux recherches de Mathis. Pas en France, mais dans le monde entier."

C. P. avec Guillaume Garet