BFMTV

Nanterre: braquages, trafic de drogue et cavale "Pascal le turbulent" a été interpellé 

Un véhicule e police nationale - Image d'illustration

Un véhicule e police nationale - Image d'illustration - AFP

Figure du grand banditisme, il était la cible d'un mandat d'arrêt européen depuis 2016.

L’arrestation ce mercredi de Karim Reguig, dit "Pascal le turbulent", marque le point final à de longues années de cavale. L’homme de 53 ans, dont le casier judiciaire oscille ente braquages dans les années 1990 et trafic de drogues à l’orée des années 2000 était sous le coup d’un mandat d’arrêt international depuis 2016. Cette année-là, un tribunal italien avait condamné le quinquagénaire à dix années de prison pour avoir importé 300 kg de cocaïne souligne 20 Minutes.

Comme l’explique de nouveau le quotidien, les enquêteurs ignoraient jusqu’à récemment la présence de l’homme originaire de Seine-Saint-Denis sur le territoire français. Plusieurs rumeurs le situaient en Espagne avec sa femme et ses enfants, des suppositions qui n’étaient finalement étayées par aucunes preuves.

"C’est un dossier que nous suivions depuis quelques années, mais de nouveaux éléments ont permis de relancer les investigations à la fin du mois de septembre, peu après la fin de la traque de Redoine Faïd" explique de son côté Christophe Foissey, de la brigade nationale de recherche des fugitifs.

Vers une extradition?

C’est finalement après une enquête concernant ses proches que le fuyard est repéré en métropole. Sous un faux nom, il a en effet loué un appartement à Nanterre dans les Hauts-de-Seine, et c’est précisément dans le parking de ce dernier qu’il a été interpellé. Alors qu’il stationnait son véhicule, une dizaine de policiers armés ont encerclé Karim Reguig qui s’est rendu sans heurts.

Il devrait être présenté à la cour d’Appel de Versailles "qui s’occupera d’appliquer le mandat d’arrêt et l’extradition vers l’Italie afin qu’il purge sa peine" conclut 20 Minutes.
Hugo Septier