BFMTV

"Mur des cons": "Ils veulent ma tête" affirme l'auteur du film

Le "mur des cons" du Syndicat de la Magistrature, dévoilé le 24 avril 2013 par le site Atlantico.fr

Le "mur des cons" du Syndicat de la Magistrature, dévoilé le 24 avril 2013 par le site Atlantico.fr - -

Le journaliste de France3 qui a tourné la vidéo réfute toutefois l'avoir transmis au site Atlantico.

C'est un petit film qui a fait couler beaucoup d'encre et qui a agité la classe politique la semaine dernière. La vidéo du "mur des cons", ce tableau d'affichage épinglant de nombreuses personnalités politiques et médiatiques, a bien été tournée par un journaliste de France 3, Clément Weill-Raynal, qui a confirmé lundi au Figaro et au Parisien être l'auteur de la vidéo diffusée mercredi dernier sur Atlantico.

"Oui, j'ai filmé et j'en suis fier, a-t-il affirmé lundi au Parisien. Je l'assume pleinement, c'est mon rôle de filmer ce qu'on ne veut pas que je filme!"

"Je ne pense pas ternir l'image de France 3"

Mais le journaliste réfute être celui qui a transmis le film à Atlantico. "J'ai passé une copie du film à un magistrat qui m'a dit que cela pouvait avoir un intérêt. À partir de là, je n'interviens plus. Je n'ai pas envoyé le film à Atlantico", assure-t-il. Ce petit film provoque des remous chez France3. Selon Le Figaro, le syndicat SNJ-CGT de France3 demande que Clément Weill-Raynal soit sanctionné pour avoir tourné cette vidéo.

"Ils veulent ma tête. Je suis fier d'avoir tourné ces images. Je ne pense pas ternir l'image de France 3, répond-il. J'ai révélé l'action néfaste d'un syndicat majeur et aligné sur les positions politiques de la CGT."

A LIRE AUSSI:

>> "Mur des cons": l'enveloppe envoyée au SM contenait... de la poudre au chocolat